Il y a des jours où il est tout à fait normal, voire anodin d’aller faire quelques achats du moment que l’on ne vide pas la totalité de son compte en banque. Mais c’est lorsqu’on se retrouve avec un insoutenable sentiment de culpabilité en voyant toutes ces choses pas utiles ni indispensables achetées sur un coup de tête que ça devient inquiétant. Votre dressing commence à ne plus supporter un vêtement de plus ? Vous vous rendez compte que le bonheur procuré par le shopping ne dure même plus le temps de rentrer chez vous ces temps-ci? Ce sont des signes que vous devez prendre des mesures. Les tentations sont nombreuses et nous avons tous déjà été pris dans leurs filets. Cependant, il est tout à fait possible de les combattre. Suivez juste ces quelques consignes.

Lorsqu’il y a des prix cassés

Face à ces remises exceptionnelles jusqu’à 50%, voire 70%, difficile de résister, et pourtant il le faut. Surtout si vous avez déjà cinq autres paires de compensées ou deux chemisiers presque identiques à celles que vous avez déjà chez vous, ou que si vous avez prévu de garder cet argent pour régler vos factures. Le fait est que vous avez tendance à acheter des choses que ne portez jamais. Vous pouvez donc parfaitement vous en passer même si c’est une si bonne affaire. Posez-vous à chaque fois la question : est-ce que j’en ai vraiment besoin ? Et essayez de vous rappeler de ce que vous avez déjà chez vous. Soyez exigeant ! Pensez aussi à l’économie que vous ferez en évitant d’acheter ces produits. Ne soyez pas aussi sensible aux soldes. Ne vous en faites pas, il y en aura toujours la prochaine fois que vous prévoyez d’acheter les articles dont vous aurez réellement besoin, mais gardez l’argent pour sa destination initiale.

Évitez le shopping quand vous vous ennuyez

Vous avez surement d’autres occupations le dimanche soir pour vous divertir que de passer votre temps à faire des commandes sur des sites spécialisés en e-commerce. Vous pouvez par exemple appeler des amis et passer du temps avec eux. Une petite partie de jeux de société en famille est aussi une bonne option ou pourquoi ne pas vous faire un bon film en famille ou entre amis avec un bon en-cas ? Les possibilités sont nombreuses et le but est de vous empêcher de vous retrouver devant internet à naviguer sur les sites de vente en ligne pour vous retrouver devant tant de tentations. Si par malheur vous êtes quand même avec ce qui semble être une bannière publicitaire « intéressante », évitez de vous y connecter tout de suite et trouvez-vous d’autres occupations. A votre retour, il y a plus de chance que vous finissiez par vous dire que vous n’en avez pas réellement besoin.

Résistez à l’envie de faire des achats quand vous êtes en voyage

Les voyages ou les vacances loin de chez vous sont des situations qui occasionnent bien des achats anxieux ou par pulsion. Vous pensez ne pas trouver ces choses chez vous et le fait d’acheter des articles dans un endroit nouveau est encore plus excitant pour vous. Seulement, vous voyagez avec un budget précis et vous avez déjà avec vous tout ce dont vous avez besoin. De plus, vous ne souhaitez pas vous encombrer davantage et vos valises sont déjà pleines à craquer. A part quelques éventuels articles en souvenir à rapporter à vos proches, et peut-être une ou deux marques qui n’existent pas chez vous ou qui existent, mais en beaucoup trop chères, vous devez vous contrôler. Il est inutile de profiter de votre séjour à l’autre côté du globe pour acheter des choses que vous trouverez facilement chez vous et surtout en moins cher. Les voyages sont des opportunités de découvrir et d’explorer et non des occasions pour vous ruiner.

Contrôlez-vous à ne pas faire du shopping pendant vos coups de blues

C’est bien connu et vous l’avez-vous-même expérimenté, mais le shopping s’avère être un bon antidépresseur. Plusieurs occasions peuvent se présenter : après une dispute avec votre chéri, après une discussion qui a mal fini avec votre patron ou votre mère, après une mauvaise journée. Le problème, c’est que si vous cédez à une nouvelle paire de chaussures, un énième sac à main ou une montre de plus à chaque fois que vous êtes vexé ou triste, ce n’est bon ni pour vous ni pour votre portefeuille. Fuir ainsi les problèmes ne résoudra rien et vous entraînera même dans un cercle vicieux à ne pas en finir. De plus, si vous êtes triste, vous risquez de faire des achats irrationnels. Il y a d’autres moyens plus efficaces et moins coûteux pour décompresser comme faire du sport ou écouter de la musique, vous divertir… Essayez de vous calmer avant de faire des achats, vous pourrez alors acheter des choses plus utiles ou qui vous aideront à aller de l’avant.