Actuellement, les mannequins grande taille sont de plus en plus présents sur le podium de la mode. Les magazines sont également nombreux à se consacrer à ces mannequins dits « grande taille. » Parmi elles, il y a le magazine Plus Model Magazine. Celui-ci est l’un des premiers à s’intéresser à ce domaine en particulier.

En tant que grand spécialiste, Plus Model Magazine a récemment publié une série de photos suivies de statistiques qui ont fortement surpris le public. Grâce à cette publication, on a pu découvrir la vérité choquante derrière les paillettes.

 

mannequin grande taille

 

Le Magazine Plus Model Magazine a tenu à travers ces images et ses chiffres à montrer au grand jour la face cachée des métiers des mannequins grande taille et les vrais statistiques sur l’industrie de la mode pour femme ronde.

Étant donné qu’il s’est spécialisé dans les photos de mode et les mannequins over size, il a principalement utilisé ses photos pour illustrer les chiffres révélateurs dont le public n’a pas toujours conscience. En effet, les photos de ces modèles ont été entrecoupées par des statistiques qui parlent d’eux-mêmes.

C’est ainsi qu’on a découvert les principales informations à retenir dans ce milieu. En effet, il s’est servi des images pour montrer comment la taille moyenne des modèles a évolué au fil des années. Durant les vingt dernières années, les mannequins se sont petit à petit fait une place sur le podium, jusqu’à occuper une part importante dans le milieu aujourd’hui. Ils seraient même beaucoup mieux acceptés par les mœurs qu’autrefois.

 

tara-lynn

 

Mais selon les statistiques révélées par le magazine, le milieu serait de plus en plus strict et exigeant. A l’époque, les standards de taille pour les mannequins over size étaient compris entre les tailles 44 et 56. Aujourd’hui, cette moyenne est passée à 38 et 46. De nos jours, les mannequins « plus-size » n’auraient donc pas plus de 46 de tour de taille. Il est ainsi difficile de dire si c’est une évolution ou une régression.

Ce n’est pas tout, les standards des mannequins dit « ordinaires » ou « normaux » auraient aussi tendance à suivre le même chemin. La moyenne aujourd’hui a également « évolué » ou, plus exactement a changé pour devenir encore plus petite. Plus Model va jusqu’à dire que les modèles que l’on retrouve aujourd’hui sur les podiums seraient plutôt dans la catégorie des anorexiques que des mannequins. Selon lui, leursindices de masse corporelle sont assez révélateurs.

Pour couronner le tout, les statistiques de vente des grandes enseignes, spécialisées dans la mode grande taille sont hallucinantes. Seules 50 % des femmes porteraient des vêtements de taille 46 mais que plus de la moitié des magasins ne proposent que des tailles inférieurs à la taille 46.

tara_lynn2