La plupart des femmes ont un jour rêvé d’un mariage de conte de fées, de ceux qui durent pour toujours. Mais de nos jours, plus de la moitié des mariages sont voués à l’échec. Même avec la bonne volonté de passer le reste de leurs vies ensemble, beaucoup de couples se voient rompre leurs promesses au bout de quelques années ou de quelques mois même. Cependant, une étude récente aurait montré que l’âge auquel on se marie peut déterminer la durée et l’évolution de la vie conjugale.

Dire oui, mais pas à n’importe quel moment de sa vie

Lorsqu’on pense avoir trouvé l’amour de sa vie, on peut souvent s’empresser de dire « oui » le OUI pour toujours, Et on aura bien raison ou pas ! Une étude américaine de l’Université de l’Utah, réalisée aux Etats-Unis, aurait permis de déterminer l’âge idéal pour se marier. Selon cette étude, l’âge auquel on se marie a bien une conséquence sur le déroulement de la vie du couple et la durée de son union.

Une personne qui s’engage entre 25 et 32 ans aurait plus de chance d’avoir un mariage durable dans le temps. Avant ou après cette tranche d’âge, les risques de divorce sont plus élevés encore.

Toujours selon cette étude,l’âge idéal pour l’union conjugale est de 31 ans. Elle précise qu’à 31 ans, une personne pourra vivre une meilleure évolution de son foyer avec un moindre risque d’échec ou de divorce. On peut donc dire oui mais pas à n’importe quel moment.

Des risques de divorce au-delà de 32 ans

Nicholas Wolfinger, auteur de l’étude et sociologue se serait basé sur les données de l’Institut National de la famille aux Etats-Unis pour arriver à ces conclusions. Il a pris notamment en compte l’âge moyen des personnes lors du mariage et la durée de leur union. Cependant, les risques de séparation augmenteraient de 5 % par an. Alors, assurez-vous d’avoir l’âge parfait avant de passer devant l’édile mais aussi de bien connaître les secrets pour faire durer votre couple ! Car l’amour et l’engagement à l’âge idéal ne suffisent pas.