Les méthodes de fitness à domicile, comme le Top Body Challenge et le 30 Day Squat Challenge de Sonia Tlev permettent d’atteindre les projets d’affinement de silhouette en quelques jours. C’est quoi le secret ?

Avant de commencer : Les entraînements

Divertissants, les programmes de fitness sont simples, efficaces et motivants. Sportives ou non, il suffit juste de connaître les placements ou/et les mouvements à faire. Les programmes sont contre-indiqués chez les personnes ayant des problèmes d’obésité ou de surpoids. Ainsi, il est toujours recommandé de consulter l’avis d’un médecin avant de commencer un programme de conditionnement physique et d’entraînement.

D’après le Dr Hélène Gaumerais,  médecin du sport aux Thermes marins de Saint-Malo, il est conseillé de continuer les entraînements, et ce, afin d’écarter tout risque d’effet yoyo pareil qu’à ceux provoqués par les régimes.

Le 30 Day Squat Challenge :

Le programme 30 Day Squat Challenge a été élaboré par une internaute américaine en 2013. Son but était de se dépasser et de relever un défi avec ses amies. Le programme a été accessible sur des réseaux sociaux. Grâce à une application smartphone, tout le monde peut s’entraîner seul pendant 30 jours tout en suivant le mouvement sur une vidéo. Seulement jusqu’au trentième jour, il faut atteindre les 250 squats.

Il s’agit d’un exercice de renforcement musculaire qui utilise les muscles fessiers et les cuisses. On plie les jambes et on entraîne les fesses vers l’arrière. On remonte après et ainsi de suite.

Comme le nombre de squat devrait être de manière progressive jour après jour, l’exercice peut ainsi sembler difficile. Cette discipline n’est donc pas accessible à tous. Il est déconseillé aux personnes souffrant de douleurs dorsales ou encore de douleurs associées à l’arthrose du genou. Cela peut exacerber les syndromes rotuliens.

Les avantages : L’exercice fait travailler les cuisses et fessiers, ce qui garantit un résultat efficace, durable et rapide.
Les inconvénients : La vidéo manque d’informations car elle ne précise pas les contre-indications et n’explique pas le déroulement de la posture.

Le défi planches de 30 jours :

Le défi planches 30 jours ou 30 Day Plank Challenge est disponible sur Facebook, et ce, grâce à Nathalie Breton, une massothérapeuse canadienne. L’exercice est basé sur le gainage en planche. Chaque séance dure cinq minutes environ. La durée de chaque planche augmente logiquement de jour en jour jusqu’au trentième jour.

Il s’agit d’un exercice de gainage qui affermit la sangle abdominale uniquement accessible aux personnes qui ne souffrent pas du mal de coude, de dos, des épaules, de l’obésité ou encore de surpoids. Toutefois, il faut toujours demander l’avis d’un médecin avant de commencer pour éviter les risques.

Les avantages : L’exercice est divertissant les premiers jours. Il affermit la traverse ou les muscles profonds de l’abdomen
Les inconvénients : Manque d’explication sur la posture.

Top Body Challenge de Sonia Tlev :

Le programme dure 12 semaines. Il a pour objectif l’amincissement et la sculpture du corps. Il a été créé en 2015 par Sonia Tlev, une coach sportive française. Le défi se déroule ainsi : On opte pour trois sessions de 30 minutes de renforcement musculaire toutes les semaines. On peut utiliser des haltères et une corde à sauter.
L’idéal serait de compléter cette séance avec deux à trois séances de cardio. Cela optimise la lipolyse et la perte des graisses. Pour compléter, l’entraînement est suivi d’une séance d’étirements par semaine.

Les différents types d’exercices

Chaque séance de renforcement inclut trois circuits, dont les deux premiers deux fois d’affilés, c’est-à-dire pas plus de dix minutes au total. Quant au troisième, il dure 10 minutes.

Les exercices de chaque circuit doivent se dérouler simultanément avec une petite pause de deux minutes en cas de besoin. Tout au long de l’entraînement, on peut faire du gainage, du squat, de la fente, de la corde à sauter, des pompes, du pont, etc.

L’entraînement est déconseillé aux personnes ayant des problèmes de dos et articulaires. D’ailleurs, le spécialiste prévient tout risque de surmenage articulaire, de tendinite et d’aponévrosite plantaire.

Les avantages : Le guide pédagogique prodigue des conseils alimentaires et de sommeil pour une meilleure hygiène de vie. Voici quelques précautions : les échauffements, les étirements et les bons gestes tout au long de chaque séance.
Les inconvénients : Le programme requiert une grande motivation et d’organisation.

Fit in :

Le Fit in est un programme français conçu par Sébastien Hirsch, un coach sportif diplômé d’état. L’entrainement se déroule en 12 semaines. Il comprend 30 minutes de circuit training incluant du renforcement musculaire et cardio. Il doit être pratiqué trois fois en une semaine. Les exercices se déroulent simultanément, sauf que le pratiquant a droit à une minute entre chaque circuit. Seuls les mensurations et les poids notés dans les fiches sont les témoins de l’évolution de chacun au fil des semaines.

L’entraînement se partage en trois circuits et chacun se déroule en 10 minutes et contient six exercices. Il requiert un bon niveau en sport et une bonne condition physique. Pour les personnes ayant des problèmes cardiaques, qu’elles s’abstiennent ou consultent les avis de leur médecin.

Les avantages : Les exercices sont exhaustifs.
Les inconvénients : Trop de pressions physiques et les répétitions risquent d’être longues.

Le bikini Body Guide : La méthode Kayla Itsines

Il s’agit d’une méthode amincissante se déroulant en 12 semaines. Elle est conçue en 2014 par Kayla Istines, une coach sportive australienne.

On demande 30 minutes d’entraînement par jour en changeant de circuit par jour. Par exemple, un jour de circuits de renforcement musculaire et un jour de cardio, et ainsi de suite. Chaque séance comporte deux circuits de 7 minutes à faire deux fois chacun. On a droit à une pause d’1mn30 après chaque circuit et une séance d’étirements a lieu en fin de semaine.

Cette méthode est accessible à toutes les personnes actives et qui ne souffrent pas de douleurs articulaires et dorsales.

Les avantages : Le programme permet de gagner en tonicité et en énergie.
Les inconvénients : C’est contraignant et difficile.